Cookies on this website
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you click 'Continue' we'll assume that you are happy to receive all cookies and you won't see this message again. Click 'Find out more' for information on how to change your cookie settings.

Cette recherche ethnographique a mobilisé une équipe de chercheurs et d’ethnographes du Bureau Régional Afrique de l’Ouest de Plan, de l’ONG Terre des Hommes (Cellule Régionale d’Appui Technique) et du Laboratoire d’Etudes et d’Analyses des Dynamiques Locales (LASDEL) - Bénin. Sa réalisation a été rendue possible grâce au financement de Plan UK. Son objectif – au bout de trois (3) mois de terrain intensif - est decomprendre comment s’organisent les mobilités des jeunes et des enfants en Afrique de l’Ouest, notamment au Bénin, au Togo, au Ghana et au Nigéria. Plus concrètement, cette recherche s’est penchée sur les questions suivantes : Pourquoi les enfants bougent-ils ? Quels sont les itinéraires qu’ils empruntent ? Quelles sont les formes demobilités observées ? Quelles sont leurs motivations ? Leurs stratégies ? Les difficultés qu’ils rencontrent ? Leurs perceptions de ces difficultés ? Quelles sont leurs réponses et les logiques de prise de décision à la mobilité ? Quels sont les impacts de leurs pratiques de mobilité et quelles ressources mobilisent-ils en mobilité ? L’Afrique de l’Ouest reste marquée par une série de vulnérabilités structurelles qui poussent les enfants et les jeunes à « bouger ». Les mobilités des enfants sont complexes et ne peuvent pas seulement se réduire au push économique. Ces derniers développent une pluralité de tactiques pour répondre aux défis qui leur sont posés. Ces défis sont multiples et les réponses qu’ils apportent sont tout aussi complexes que diverses. De notre point de vue, la mobilité des enfants est un phénomène qui mérite d’être accompagné et encadré selon des procédures et des mécanismes qui tiennent compte de leurs avis. Certes, on note un fossé énorme entre les expériences de mobilité globalement positives des enfant s et la stigmatisation de ces phénomènes (universalistes particularistes) pour beaucoup encore réduits à la notion de traite. D’où un besoin impérieux d’établir un véritable dialogue entre les deux visions. Cet article se veut comme un plaidoyer pour jeter un regard plus constructif et positif du phénomène des mobilités des enfants en Afrique de l’Ouest. La mobilité des enfants – en soi - est une solution et non un problème. Les données ethnographiques de cette recherche s’appuient sur des méthodes classiques et ludiques innovantes plus adaptées à l’anthropologie de l’enfance en Afrique de l’Ouest.

More information

Type

Conference paper

Publisher

International Migration Institute

Publication Date

26/11/2008

Total pages

24