Cookies on this website
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you click 'Continue' we'll assume that you are happy to receive all cookies and you won't see this message again. Click 'Find out more' for information on how to change your cookie settings.

Les médias et les discours de politique générale prédominants véhiculent l'image apocalyptique d'un exode massif et croissant d'Africains désespérés fuyant la pauvreté et la guerre qui sévissent chez eux pour essayer d’entrer dans l’insaisissable « El Dorado » européen, entassés dans des bateaux de fortune flottant à peine (Pastore et al, 2006). Les migrants eux-mêmes sont généralement décrits comme des victimes de trafiquants et de passeurs « impitoyables » et « sans scrupules ». Si bien que les solutions politiques préconisées – qui se résument invariablement à réfréner la migration – se concentrent sur la « lutte » et le « combat » contre l’immigration irrégulière en intensifiant les contrôles aux frontières et en prenant des mesures énergiques contre la traite et le passage en fraude lié à la criminalité. Malgré une augmentation incontestable de la migration régulière et irrégulière d’Afrique de l’ouest en Europe au cours des dix dernières années, les données empiriques disponibles viennent dissiper la plupart de ces suppositions.

More information

Type

Report

Publisher

International Migration Institute

Publication Date

10/2007

Total pages

81