Cookies on this website
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you click 'Continue' we'll assume that you are happy to receive all cookies and you won't see this message again. Click 'Find out more' for information on how to change your cookie settings.

Natifs de la région, fonctionnaires, commerçants allochtones, transporteurs et migrants internationaux se croisent dans l’oasis de Dirkou, au Nord-Est du Niger. À travers leurs pratiques sociales et spatiales, ils contribuent à une double structuration de l’espace oasien: horizontalement, en territoires contigus d’occupation pérenne dont les limites peuvent être visibles dans le paysage, et verticalement, en étages territoriaux déterminés par la circulation des individus. L’article vise à comprendre ces dynamiques, ces jeux de rencontre et d’évitement qui caractérisent aujourd’hui nombre de places sahariennes.

More information

Type

Journal article

Publication Date

2011

Volume

103