Cookies on this website
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you click 'Continue' we'll assume that you are happy to receive all cookies and you won't see this message again. Click 'Find out more' for information on how to change your cookie settings.

Depuis 2007 nous étudions l'imaginaire symbolique des jeunes nord-africains qui migrent isolées vers Aragon (Espagne) et le sud-ouest de la France. Dans le cas de Toulouse, la symbolique est tamisée par la présence des quartiers ségrégués spatiale et socialement et présentant les imaginaires analogues ‘d'exile’. L'analyse des réseaux sociaux virtuels et des entretiens montrent que l'iconographie de vandalisme et d'exclusion émanant des ‘banlieues’ agit comme facteur d'attraction, mais en même temps de dissuasion dans les projets migratoires de nombreux jeunes qui préfèrent contourner la France soit comme étape ou comme destination finale. Cette iconographie nourrit également l'imaginaire des jeunes qui, tout en restant dans l'Aragon, vandalisent leur esthétique et leurs discours.

More information

Type

Conference paper

Publisher

Moroccan migrations: Transformations, transitions and future prospects

Publication Date

05/2014

Total pages

16