Cookies on this website
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you click 'Continue' we'll assume that you are happy to receive all cookies and you won't see this message again. Click 'Find out more' for information on how to change your cookie settings.

Siham, 29 ans, est une jeune femme mariée depuis un an et demi à un allemand, Thomas. Depuis un peu plus d’un an, elle étudie l’allemand dans son pays natal. Son mari, Thomas, habite et travaille à Bade-Wurtemberg en Allemagne. Siham habite toujours avec sa famille à Casablanca. Depuis leur mariage, ce jeune couple ne s’est vu que quatre fois. Le téléphone est leur seul outil de communication. Siham fait de grands efforts pour apprendre l’allemand. Quatre fois par semaine, elle prend le grand taxi pour se rendre à une école privée au centre de Casablanca. Les cours durent trois heures par séance mais, dès son retour à la maison Siham enchaine ses révisions. Le débarras se trouvant au dernier étage abrite des murs tapissés de dizaines de bouts de papiers et de notes écrites en allemand. Siham écrit en grandes lettres, arrondies, esquissées ou obliques comme le ferait un élève débutant. C’est un peu son cas, car Siham ne s’était jamais rendue à l’école auparavant. Son prochain examen à l’institut Goethe, l’institut culturel d’Allemagne, sera le tout premier de sa vie. Elle s’inquiète tellement à l’idée de le rater qu’elle n’arrive plus à trouver le sommeil.

More information

Type

Conference paper

Publisher

Moroccan migrations: Transformations, transitions and future prospects

Publication Date

05/2014

Total pages

15